Page précédente…

Nous avons joué en tout lieu
, de la salle de spectacle à la prison, du théâtre prestigieux à la cuisine d'une ferme.

 

C'est en 2CV (deux-chevaux) que nous allions d'une salle de spectacles à une autre. Le chargement sur le toit de la voiture, 4 grosses caisses en fer rendaient nos déplacements difficiles et une fois en passant sous un auvent trop bas d'un cinéma, tout notre chargement se retrouva sur le trottoir (c'était le cinéma pour notre représentation du soir).

 

Une autre fois nous avons eu la surprise de voir une roue arrière de la 2CV nous dépasser pour finir dans le fossé. Ce fut la fin pour cette voiture, mais nous avons eu la chance de nous faire offrir un nouveau véhicule par la paroisse que nous venions de quitter.
voiture des comédiens
théâtre prestigieux C'est au sud de la France à Combas que j'ai appris la mort de mon père (à l'âge de 65 ans), je suis rentré à Vevey pour l'enterrement puis j'ai rejoint les comédiens de l'Étoile pour la tournée en Belgique et Hollande.

 

Notre troupe s'est agrandie avec deux autres comédiennes, une française et une hollandaise, ce qui s'est fini par faire un deuxième couple entre Marc (comédien suisse) et Yoya (comédienne hollandaise). C'est grâce aux amis de Yoya que nous avons pu organiser une tournée en Hollande. Nous avons eu l'honneur de jouer 2 fois devant la Reine Mère Wilhelmine. Un protocole fut instauré pour ces représentations, nous avons dû nous mettre devant le rideau avant le spectacle et attendre. Une porte s'ouvre, c'est la Reine Mère. Toute l'assistance se lève dans un silence impressionnant. Le spectacle peut enfin commencer avec un trac immense. Notre tournée en Hollande fut un grand succès malgré la barrière de la langue. Les salles de chaque représentation étaient remplies et la caisse en a subi l'heureuse conséquence.


En 1956 notre troupe s'est dissoute après six années d'une merveilleuse aventure.
devant le rideau

 

J'ai rejoint la communauté des sœurs de Pomerol durant l'hiver 56 / 57 car nous avions une très grande amitié avec la mère supérieure Antoinette Butte qui nous a aidés plusieurs fois moralement et où nous avons passé un court séjour alors que nous avions des difficultés matérielles.

haut

Au printemps 1957, sur le conseil ... suite

Roger jeunesse Annette, sa jeunesse Le Colombier Annette, la maladie d'Alzheimer
Roger comédien Annette, ma vie d'adulte La retraite La maladie d'annette l'hôpital
Roger à Paris Une vie à deux Le patchwork Contact
Les Comédiens de l'Étoile Maison d'accueil pour enfants