Page précédente…

Des l'ouverture du Colombier, Roger est devenu responsable de la maison et Annette s'est occupée de Floriane. Le Colombier est une maison d'accueil pour enfants en difficulté familiale. Dès le début nous avons reçu une trentaine de garçons et nous étions aidés par une dizaine d'éducateurs. Monsieur et Madame Fay, un couple qui habitait déjà la maison dans son ancienne fonction (maison pour des stages et rencontres au service de l'église protestante) complétaient cette grande famille. Monsieur s'occupait de la ferme (des poules, des vaches, un paon, etc.), du jardin et des arbres fruitiers et Madame était cuisinière.
famille

 

Août 1963, naissance de Rémy (à Montélimar) un beau et gros bébé est venu agrandir notre famille (un veau est né dans la ferme le même jour !...). Renée Freychet, une fille de la maison de Crest est venue nous aider pour nos enfants, car Annette a pris en charge le travail de la lingerie du Colombier.

Jour et nuit, dimanches et jours fériés, nous étions présents pour les enfants du Colombier et nos enfants. Nous habitions sur place, nous étions tante Annette et oncle Roger. Un jour Rémy s'est bagarré avec un enfant qui venait d'appeler Annette «maman».

En 1968, Magali le troisième enfant de la famille est née sous césarienne. Etant fragile, elle est restée en couveuse pendant quelques jours.

Un soir par semaine, nous nous rendions à Montélimar chez les parents d'Annette. Sauf bien sûr si un enfant du Colombier était malade, si un problème se présentait, etc. En août, nous partions en famille en Suisse en caravane avec la 4L. Roger et Annette pouvaient alors se consacrer uniquement à leurs trois enfants. Nous randonnions sur les chemins des Préalpes, les sentiers que Roger parcourait dans sa jeunesse : « la Dent de Jaman », « Les Rochers de Naye », « la Dent de Lys », « le Moléson », « Les Pléiades »… au départ du camping des Paccots.

En 1976, après une évolution de l'administration des maisons d'enfants et de leur mode d'éducation, Roger et Annette furent contraints de quitter le logement du Colombier pour une maison dans Loriol. Les premiers soirs furent tellement calmes, car aucun enfant, éducateur ou administrateur ne nous sollicitaient, ainsi nous avons nommé notre nouvelle maison « le paradis ».

 

haut
Roger jeunesse Annette, sa jeunesse Le Colombier Annette, la maladie d'Alzheimer
Roger comédien Annette, ma vie d'adulte La retraite La maladie d'annette l'hôpital
Roger à Paris Une vie à deux Le patchwork Contact
Les Comédiens de l'Étoile Maison d'accueil pour enfants